Texte des jeudisTextes Cinéma

Ekatérina LEGOURSKA, 2013

« Maman, peut-on se séparer ? » 

 

Jeudi de l’Apsyfa du 21 mars 2013 – Thème : La haine qui nous unit

Introduction

Les relations familiales ne se tissent pas uniquement autour de la réalisation des désirs, de l’amour et des rêves positifs communs, mais aussi autour de la haine, de la destruction, de la mort et de l’impensable. Autrement dit, les sujets établissent les liens entre eux sur la base de ce qu’ils nient ou dénient. Pour parler de cela René KAËS avait introduit le concept du négatif, qu’il définit comme quelque chose qui « dans ses diverses figures doit être refoulée, ou déniée, rejetée et effacée […] Les tentatives de faire alliance pour que, de cette  » négativité « , il ne soit pas question. Le négatif est une des composantes constantes des alliances inconscientes : il en va dans le contrat de renoncement à la réalisation directe des pulsions interdites, dans le pacte des Frères, dans l’alliance avec le Père, dans le contrat narcissique, dans les pactes dénégatifs comme dans toutes les autres formes des alliances défensives et aliénantes » (KAËS, 2009, p.103).

Pour lire la suite, cliquez sur la loupe :