Texte des jeudis

Jeanne-Marie Bourreau, 2010

«  Traumatismes du tissu familial et mise en récit »

Réflexions sur le travail thérapeutique avec les familles à partir du texte « Incendies » de Wajdi Mouawad

Jeudi de l’Apsyfa du 21 janvier 2010 – Thème : Le tissu familial, ses accrocs, ses reprises et ses broderies

En préambule, extraits du testament de Nawal Marwan :
« Tous mes avoirs seront partagés équitablement entre Jeanne et Simon Marwan, enfants jumeaux nés de mon ventre…

A Jeanne Marwan, je lègue la veste en toile verte avec l’inscription 72 à l’endos. A Simon Marwan, je lègue le cahier rouge.

Enterrement.
Au notaire Hermile Lebel.
Notaire et ami,
Emmenez les jumeaux
Enterrez-moi toute nue
Enterrez-moi sans cercueil
Sans habit, sans écorce
Sans prière
Et le visage tourné vers le sol.
Déposez-moi au fond d’un trou,
Face première contre le monde.
En guise d’adieu,
Vous lancerez sur moi
Chacun
Un seau d’eau fraîche.
Puis vous jetterez la terre et scellerez ma tombe.

Pierre et épitaphe…
Aucune pierre ne sera posée sur ma tombe
Et mon nom gravé nulle part.
Pas d’épitaphe pour ceux qui ne tiennent pas leurs promesses. Et une promesse ne fut pas tenue.
Pas d’épitaphe pour ceux qui gardent le silence.
Et le silence fut gardé.
Pas de pierre
Pas de nom sur la pierre…

Jeanne,
Le notaire Lebel te remettra une enveloppe. Cette enveloppe n’est pas pour toi.
Elle est destinée à ton père
Le tien et celui de Simon.
Retrouve-le et remets-lui cette enveloppe.

Pour lire la suite, cliquez sur la loupe :
zoom Apsyfa