Matthieu BUREAU, 2021

«  Fonction Mythopoïétique de la famille : Malik ou l’honneur des Maures morts » Jeudi de l’Apsyfa du 21 janvier 2021 – Thème : Honte et culpabilité Malik a 21 ans lorsque je le reçois pour la première fois. Il m’est adressé par un alcoologue du CHU qui pressent que ses alcoolisations impulsives et massives nécessitent une prise en charge […]

Marilys BAGNÈRES & Jeanne-Marie BOURREAU, 2021

« Est-ce ma faute si le lièvre a croisé mon chemin ? » Jeudi de l’Apsyfa du 25 février 2021 – Thème : Honte et culpabilité La phrase choisie pour titre est issue d’un roman anglais, Sarn, que l’une des thérapeutes avait lu à l’adolescence. Elle revenait comme un leitmotiv dans son esprit, comme en arrière-plan, pendant le déroulement […]

Albert CICCONE, conférence janvier 2020

Je vais d’abord donner une définition différenciée de la honte et de la culpabilité, en soulignant la topique intersubjective dans laquelle se déploient ces affects. Pour lire la suite, cliquez sur la loupe  

Marie PARROT, 2019

«  « Je peux recharger ma batterie ? » Le savoir ne tient-il qu’à un fil ? »  Jeudi de l’Apsyfa du 11 avril 2019 – Thème : Les empêchés de savoir Les empêchés de savoir, est un thème qui nous a déjà bien fait travailler, d’abord avec Sophie de Mijolla-Mellor qui dans sa conférence de décembre dernier nous […]

Anne-Marie GUEHRIA, 2019

«  Panique dans la famille : symptôme de décrochage scolaire et angoisse de séparation »  Jeudi de l’Apsyfa du 24 janvier 2019 – Thème : Les empêchés de savoir Chaque année, plus de 150 000 jeunes sortent prématurément du système scolaire en France. Les causes en sont multiples, le système scolaire est souvent incriminé. (La course à la réussite […]

Lucien CHOMY, 2018

« Pourquoi le Stabat Mater de Pergolèse est-il si émouvant ? »  Jeudi de l’Apsyfa du 29 mars 2018 – Thème : Un art de famille Quand nous avons choisi « l’Art de famille » comme thème de travail à l’Apsyfa pour cette année, j’ai pensé au Stabat Mater de Pergolèse et à Didier Anzieu. Le premier mouvement du […]

Sophie de MIJOLLA-MELLOR, conférence décembre 2018

Il n’y a pas de vie humaine sans une activité de pensée au sens d’une représentation de la rencontre entre les objets du monde extérieur et les zones sensorielles du corps. Si nous supposons que la pensée existe dès qu’il y a un organe spécifique capable d’emmagasiner les traces des impressions sensorielles vécues, on admettra […]

Francoise MEVEL, 2018

«  Carré 35 – Comment-taire »  Jeudi de l’Apsyfa : 24 mai 2018 – Thème : Un art de famille « Carré 35 », par ce signifiant « énigmatique », le récit s’engage. Sur le petit livre de marbre blanc la photo est manquante. Et à « La Porte Des Enfers » citant Laurent Gaudé, « […]

Ekatérina LEGOURSKA, 2018

« Les angoisses nocturnes ou quand la représentation fait défaut ; L’histoire de la petite Lou » Jeudi de l’Apsyfa du 25 janvier 2018 – Thème : Un art de famille I Introduction : L’art et la représentation depuis la préhistoire L’art existe depuis la nuit des temps et il est présent dans toute l’histoire de l’humanité. Il marque la […]

Francoise MEVEL, 2017

«  L’œuf de dinosaure »  Jeudi de l’Apsyfa : 4 mai 2017 – Thème : De la rêverie familiale à la mythopoïèse Notre intitulé, pour l’année, était «« De la rêverie familiale à la mythopoïèse »  Aujourd’hui, en cette quatrième soirée de l’APSFA après la présentation AMG des concepts clés, après avoir rêvé autour de « Pardonnez-moi » de […]